Infos

Infos (17)

ML Cour des comptes

A lire plus particulièrement le rapport édifiant sur le gestion de l'Usine de Méthanisation Ametyst aux pages 84 à 115. Le rapport est disponible enpièce jointe

vendredi, 04 septembre 2015 13:41

Conférence Zero Waste

Écrit par

Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets,  la " la Coordination des Associations Citoyennes - Zéro Gaspillage- Zéro Déchets "  

CAC zéro

 

dont ACiDC fait partie, organise une manifestation 

à Montpellier le 21 novembre 2015. Départ 10h du marché des Arceaux,

 

le cortège se dirigera vers la Préfecture puis ira à la Maison de la Métropole.

Dispersion prévue à 13h. 
L'objectif est d'inciter la Métropole à changer sa politique de gestion des déchets afin de tendre vers Zéro gaspillage,

Zéro déchets ultimes (scénario ZéroWaste).

Manifestation 21Novembre

recto tract six dessins page 001

tract 1 page 001

tract 1 page 002

mercredi, 07 janvier 2015 15:16

Doc pour la Commission des Pétitions de Bruxelles

Écrit par

Document AICDC remis à la commission des Pétitions à Bruxelles

 

Doc pour la Commission des Petitions Bruxelles Page 1

 

Télécharger le document complet en cliquant Ici ou sur l'image

vendredi, 05 décembre 2014 02:00

1 000 000 € pour la décharge !

Écrit par

Impact des pluies de septembre sur l'ISDND: 1 million d'euros pour remettre le casier 2 en état. Seuls les dégâts matériels sont mentionnés. L'impact environnemental (pollution des eaux) est bien évidemment passé sous silence et ne sera probablement pas évalué.

 

A noter que lors de la CSS du 16 octobre, 15 jours après les pluies, l'exploitant s'est bien gardé d'aborder le sujet par contre il s'est félicité de l'absence d'odeurs ... Tout allait très bien, répercuté par M. Pastor lors de son conseil municipal le lendemain.


Au dernier conseil d'agglo, la mention d'une dépense supplémentaire n'a pas non plus été à l'ordre du jour. Moins le public est au courant, mieux c'est.

 

Qui va payer les dégâts dont ils sont les seuls responsables en implantant l'ISDND dans un site dont ils connaissaient les risques?

La Gazette-4-12-2014

dimanche, 30 novembre 2014 01:00

La Gazette du 13 novembre...

Écrit par
Bonjour à tous,
Pour ceux qui n'ont pas lu l'article de la Gazette, 1er paragraphe de la 4ème colonne : "Soyons honnêtes, nous n'avons rien trouvé et on ne crée pas une nouvelle décharge en 5 ans"
 
Le combat n'est pas fini !

Rejoignez ACiDC !

gazette- 13-11-2014

6-ISDND-2014

7-ISDND 2014

vendredi, 21 novembre 2014 02:00

Mais que font-ils à cette decharge ???

Écrit par
Mais que font ils avec cette décharge ????

Depuis hier le casier est train d'être vidé, tout est remis sur le casier 1 qui ne devait pourtant pas être réouvert!!!

Nous n'avons comme d'habitude aucune information de la part de l'agglomération ni de nos élus locaux : 
je vous rappelle que pour eux tout va bien puisque il n'y a plus d'odeurs (voir les interventions du mairie de Castries a la CSS et dans le midi libre.)
Ci joint 2 photos représentatives de cette journée avec une grue sur la décharge.
(N’hésitez pas à zoomer sur les photos il y a du détail à regarder) Le casier 2 a été complètement vidé.
La grue sert à puiser dedans et des gros engins entassent le mélange récolté (terre+ ordures+encombrants etc) et à placer tout cela au dessus du casier 1. Il me semble que d’autres camions se chargent d’évacuer une partie des déchets ailleurs (vu la quantité cf a gauche sur les photos), mais cela reste une supposition puisque les camions qui sortent (et il y en a eu énormément aujourd’hui) sont bachés. On voit bien le tas énorme qui recouvre le casier 1.


18 nov. 2014 13 29 0518 nov. 2014 13 29 11


lundi, 06 octobre 2014 04:00

Suite Alerte Rouge ...

Écrit par

29 septembre 2014, alerte rouge sur l’Hérault

Impact des pluies sur le site de la décharge

 

Les violentes précipitations, d’une intensité exceptionnelle, provoquent une remontée très importante de la nappe phréatique.

La Cadoule sort de son lit (photo 1),

 

 1-La Cadoule en amont de la source de Fontgrand

 

 

alimentée par la source de Fontgrand (photo 2),

 

 2-source de Fontgrand

 

 

et par une résurgence plus en amont, habituellement à sec (photo 2 bis).

 

2bis-Résurgence

 

Plus de 12h après les pluies, le débit de ces deux sources est toujours très fort.

 

 

Partie visible :

 

L’eau s’est accumulée dans le casier 2 (photo 3)

3-accumulation eau casier 2

et dans la partie exploitée par le carrier (photo 4)

 

4-eau sur le site

 

…  mais qu’en est-il de la partie invisible ?

 

Le bouillonnement au niveau des deux sources témoigne d'une remontée spectaculaire de la nappe phréatique passant sous la décharge.

 

Vu la profondeur des casiers, il est à craindre que la nappe ait atteint et noyé les barrières de protection passives des casiers.

                                                                                                                          

La couverture posée sur les déchets du casier 1 a été partiellement emportée par les pluies laissant apparaître les déchets (photo 5).

5-erosion dechets casier 1

Des remblais pierreux ont été faits à l’extérieur du site, apparemment sans autorisation. Ils étaient déjà peu esthétiques et avaient détruit l’habitat d’espèces protégées.

 

La pluie a provoqué des glissements de ces terrains peu stables et des éboulis dégradant encore un peu plus l’environnement (photos 6, 7 et 8).

 

6-Eboulis dans le remblai

7-glissement de terrain

8-Le grand canyon

dimanche, 07 septembre 2014 06:00

Lettre aux Maires de la CAM

Écrit par
Chers adhérents et sympathisants,

2 sept14Le constat de la Commission d’enquêtes sur la dernière version du Plan Départemental de l'Hérault de Gestion des Déchets va dans le sens de qu’ACIDC dénonce depuis toujours :

 

•    Faute de tri et de compétence de la part de la CAM, ce sont bien des déchets fermentescibles et des boues toxiques qui sont illégalement enfouis dans la décharge de Castries depuis sa création.

•    Mis à part la décharge de Castries, aucun nouveau site n’est en ce moment prospecté par la CAM, et donc susceptible d’enfouir des déchets non triés et nocifs d’ici 2019 : il y aura donc bien d'autres casiers à Castries, quoiqu’en dise la CAM. 

•    Cette décharge qui se trouve dans un massif karstique fissuré et fragilisé par l'exploitation de la carrière, repose à moins de 10 m d'une nappe phréatique et à proximité de la source de Fontgrand, ce qui objectivement est tout simplement une aberration.

•    Les mairies sont censées veiller au respect et à l'application de la loi tout en étant garantes de la sécurité des habitants : en ce sens, elles doivent déposer des recours administratifs  obligeant la CAM à revoir le process actuel qui menace notre environnement et notre santé, et par là-même nous certifier l’application stricto sensu du cahier des charges et de la loi.

C'est dans ce sens qu'ACIDC a transmis le courrier A/R ci-joint aux mairies de la CAM Castries, Montaud et St Drézéry leur rappelant leur responsabilité dans le dossier Décharge de Castries.
Ainsi qu'un courrier d'information aux mairies hors de la CAM d'Assas, Guzargues et Teyran.

Rejoignez-nous et réadhérez à notre collectif citoyen.
Faites-vous entendre et parlez-en autour de vous.

Et défendons ensemble le droit et l’avenir des générations futures !
Association Collectif Intercommunal Décharge de Castries.



Lettre pour Mairie dans CAM 080814 Page 1



Lettre pour Mairie dans CAM 080814 Page 2

 

Constat commission d'enquête T.A. n° E13000330-34 Page 1


Téléchargement de ces documents ci-dessous

 


 

 
dimanche, 20 juillet 2014 06:00

Incendie à la Décharge de Castries

Écrit par
Voici deux photos de l'incendie de l'ISDND de Castries  dimanche 20 juillet vers 11h30...
Définition Larousse du mot inerte :
"Qui est sans énergie"

pourtant les déchets inerte de la décharge brûlent ils ne doivent donc pas vraiment être inerte ......!!!??!!


Photos ci-dessous. ZOOM, cliquez sur la photo


tn imagetn photo 1tn photo 2
jeudi, 10 juillet 2014 02:00

Rapport des Commissaires enquêteurs

Écrit par

Bonjour, Le rapport des commissaires enquêteurs sur le Plan Départemental de l'Hérault de Gestion des Déchets est sorti, "Avis favorable" mais avec 5 réserves et des recommandations. je ne l'ai pas vraiment lu, juste la partie "Déchets Ultimes"  page 75 et suivantes.  Ces pages sont très intéressantes, il est  beaucoup question de l'ISDND de Castries.

ACiDC
 

------

La commission d’enquête prend note des précisions apportées par le Maître d’ouvrage concernant les conditions à satisfaire pour qu’un déchet soit considéré comme ultime à la mise en œuvre du Plan et à l’horizon 2019.

Toutefois cette définition, non conforme à la l’article L.541-2-1 du code de l’Environnement, conduit à ouvrir la possibilité de stocker dans les ISDND des déchets qui n’auraient pas dû l’être. En ce sens, la Commission est sensible aux arguments développés par les diverses associations et personnes intervenues pendant l’enquête sur ce thème. Elle demande au Maître d’ouvrage de ré-étudier cette définition locale, et à minima de fixer des critères quantitatifs minimum à respecter par les collectivités pour chacun des items mentionnés dans la définition locale.

Concernant les boues, la Commission note que, contrairement à ce qui lui avait été affirmé par les personnes reçues lors des permanences, les boues non valorisables (Note: pour cause de dépassement des seuils limites en métaux lourds ou bactériologie)ont toujours été reçues en ISDND. Cette possibilité reste ouverte aujourd’hui comme mentionné dans le Plan.

A la question sur les critères permettant de classer comme ultimes les déchets issus des refus de tri, leMaître d’ouvrage précise que, «pour les nouvelles installations,une attention particulière sera portée sur l’efficacité des process envisagés au regard des meilleures techniques du moment». La Commission demande que cette «attention particulière» soit mentionnée dans le Plan, qu’elle s’exprime en éléments quantitatifs et qualitatifs, et qu’elle soit aussi étendue aux installations existantes.

Concernant la volonté manifestée dans le Plan de trouver 1 à 2 sites supplémentaires pour des ISDND sur l’Est du département, la Commission s’interrogeait sur la possibilité matérielle de réussir cette ouverture dans les délais fixés par le Plan (avant 2019).

Le Maître d’ouvrage annonce un délai nécessaire de 4 ans pour l’ouverture d’un nouveau site (ce qui aurait

Le Maître d’ouvrage annonce un délai nécessaire de 4 ans pour l’ouverture d’un nouveau site (ce qui auraitété le cas à Castries). La Commission d’enquête a toutefois pu se procurer des éléments issus du dossier d’enquête publique du casier n°2 de l’ISDND de Castries Ce document explique que la première phase de sélection des sites alors présentis a débutée enjanvier 2002, et que l’autorisation d’exploitation a été donnée par le Préfet par l’arrêté 2008-I-098B du 18 janvier 2008.

Six années se sont donc réellement écoulées entre la sélection de sites potentiels et l’autorisation d’exploitation du site retenu.

Il apparaît donc fortement improbable qu’un nouveau site puisse recevoir des déchets ultimes avant 2019.

La Commission d’enquête considère de ce fait que la recherche de solutions palliatives est donc pleinement d’actualité. Or face aux contraintes fixées par le Plan:

- pas d’extension prévue sur l’ISDND de  Castries,

- pas de substitution par l’incinération à Lunel-Viel,

seule semble possible l’exportation des déchets ultimes, ce qui est peu cohérent avec la volonté de les traiter sur la zone de production (le Plan a même prévu une frontière intra-départementale pour limiter les déplacements).

La Commission demande au Maître d’ouvrage de porter dans le Plan des limites chiffrées à l’exportation des déchets,en durée et en distance, et de définir des critères permettant de s’assurer que la mise en œuvre d’une solution locale est en cours.

 

 

ACiDC était présent au dernier conseil d'agglomération le jeudi 23 mai  !!!

 

1/ JP MOURE Vire l'exploitant d'Améthyst : oui mais pourquoi???
Parce qu'il ne traite pas assez de déchets.
JP MOURE veut étendre le traitement à d'autres communautés d'agglo, voire à d'autres départements. Pour une livraison où après le traitement? Il ne l'a pas précisé.

2/ ISDND : nous avons noté avec satisfaction l'intervention "gonflée" de Madame le Maire de St Drézéry qui s'est étonnée auprès de JP MOURE d'une mise au vote du budget des travaux du casier 2, 
alors que l'autorisation administrative n'a pas été donnée.
Elle a ensuite rappelé le vote NON A L EXTENSION de février 2012, le vote NON A L EXTENSION de juillet 2012, les voeux du dernier conseil municipal de Saint Drézéry.
Elle a demandé à JP MOURE de confirmer qu'il tiendrait sa promesse pour une fermeture  de l'ISDND de CASTRIES en 2019.

Elle a précisé que la situation au niveau des odeurs s'était améliorée depuis la reprise des livraisons des camions Améthyst comparée à l'année dernière.

Mais pour autant, a t'elle dit, les nuisances olfactives n'ont pas totalement disparu et  nous ne sommes pas en période estivale. De fait nous ne connaissons  
pas l'impact de la chaleur sur les nuisances olfactives, les mouches, etc....

JP MOURE très arrogant lui a répondu :
- qu'il n'était pas bègue (confirmation engagement fermeture 2019)
- que nous avions le temps de trouver d'autres sites d'ici 2019
- qu'il avait l'habitude de tenir ses engagements (il pense être maire et plus président de la C.A.M. au moment d'y faire face)

La Mairie de St Drézéry a voté contre, suivie de la Mairie de Montaud qui n'a pas dit un mot.

Quand à Monsieur PASTOR il s'est eclipsé dès que le dossier ISDND a été abordé. Une soudaine envie de pisser, de manger une glace? On ne saura jamais.
Il n'a pas voté, mais a été compté comme pour. Cela s'appelle du courage politique. Courage salué avec véhémence par ACiDC. 

JP MOURE a fait signe aux services de sécurité dès que nous avons commencé à "bougeotter"...

Bien à vous tous.

vendredi, 08 mars 2013 02:00

Information du Citoyen

Écrit par

Bonjour,


Afin de mieux vous informer, en toute transparence, le Collectif Intercommunale met à votre disposition tous les documents suceptibles de vous renseigner sur le dossier de la Décharge de Castries.

Bonne lecture !

Tous documents sont en Téléchargement en cliquant ICI

lundi, 12 mars 2012 03:00

Complément d'information...

Écrit par


{jb_greenbox}Document distribué par l'Agglo dans toutes les boîtes aux lettres des Villages concernés par la Décharge de Castries{/jb_greenbox}

reclame agglo Page 1 

Pour Lire et télécharger, cliquez sur l'Image ci-dessus

{jb_greenbox}Notre document lègérement modifié et complété d'informations plus précises{/jb_greenbox}

 Informations ISDNDreponse a lAGGLO ultime versionPage 1

Pour Lire et télécharger, cliquez sur l'Image ci-dessus

A vous de juger...

jeudi, 09 février 2012 07:00

Comment Agir ?

Écrit par

Voici quatre modèles de lettres que tout individu, concerné par les nuisances de la Décharge de Castries, pourrait expédier vers un ou tous ces destinataires.

- Lettre à M Le Député de l'Hérault, cliquez ICI

- Lettre à M Le Conseiller Général de l'Hérault, cliquez ICI

- Lettre au Siège du Parti Socialiste, cliquez ICI

- Lettre à La Présidence de la République, cliquez ICI, vous pouvez expédier par un simple mail (faire un copier-coller de la lettre type en téléchargement ci-dessous) tel que http://www.elysee.fr/ecrire/

 

Vous pouvez les télécharger ci dessous ou cliquez ICI

dimanche, 29 janvier 2012 17:00

Présentations

Écrit par
{jb_greenbox}Transparents de la présentation lors de la réunion publique du 26 Janvier à Saint Drézéry{/jb_greenbox}

1 - Introduction, Le Collectif, les Actions (cliquez sur la diapo)

 

tn 0Diapositive1

 

 

 

 

2 - Présentation Technique (cliquez sur la diapo)

 

tn 0Diapositive1

 

 

 

 

{jb_greenbox} Transparents de la présentation lors de la réunion publique du 3 Février à Teyran{/jb_greenbox}

 

 

tn teyran

 

 

 

 

 

{jb_greenbox}Transparents de la présentation lors de la réunion publique du 7 Février à Castries{/jb_greenbox}

 

 

 tn Diapositive29

 

 

 Télécharger la présentation ci dessous

 

{jb_greenbox}Observations curieuses aux elentours de la Décharge...Par GR{/jb_greenbox}

 

 

CURIEUX

 

 

Sources Ici

jeudi, 19 janvier 2012 05:27

Quelques définitions...

Écrit par

 

{jb_greenbox}Définition de Centre de Stockage des Déchets Ultimes (CSDU)
{/jb_greenbox}


Anciennement dénommés décharge ou CET (Centre d'Enfouissement Technique).


Il existe trois types de CSDU :

- CSDU 1 : déchets industriels dangereux.
- CSDU 2 : déchets ménagers et assimilés.
- CSDU 3 : déchets dits inertes (cas de la décharge de Castries)

La France comptait en 1999 1.100 CSDU II. En 1997, 48% des déchets municipaux allaient en décharge.

Le CSDU est composé de casiers, indépendants sur le plan hydraulique, eux-mêmes composés d'alvéoles, dans lesquelles sont entreposés les déchets. Les casiers sont entourés de digues étanches. L'étanchéité est assurée par superposition d'une géomembrane en mélange de fibres textiles en PEHD et de matériaux drainant.

Les lixiviats sont récupérés, traités par lagunage puis envoyés en stations d'épuration. L'ensemble est entouré d'une digue périphérique. La hauteur et la pente des digues, la distance des casiers par rapport à la limite de l'exploitation, les contrôles, ..., sont réglementés. La duré d'exploitation est en général de vingt ans.

Les CSDU peuvent être à l'origine de plusieurs types de nuisances :


 

{jb_redbox}- Génération d’odeurs : pas de caractère dangereux mais la nuisance peut-être forte pour les riverains.
- Génération de lixiviats ou jus de décharge provenant de la décomposition des déchets et de la lixiviation : ils jus sont récupérés, pompés puis envoyés vers des usines de traitement adéquates (station de traitement). Ces jus présentent un caractère toxique. Ils sont contenus grâce à la géomembrane (étanchéité active du dispositif) et par une couche d’argile (filtration). L’eau traverse l’argile à raison d'environ 3 cm par an.
- Génération de biogaz : une grande partie des gaz dégagés ne présente pas de risques sur l’organisme mais d’autres sont en revanche nocifs : acide fluorhydrique, chlorure d’hydrogène, acide sulfurique, ... . Ils sont généralement brûlés sur place à l’aide d’une torchère. Exemple : sur le CSDU II de Sauvigny le bois (21), ce sont 275.000 m3 de gaz générés pour une période 6 mois.
- Augmentation du transport routier d'où génération de nuisances pour les riverains.
{/jb_redbox}


A son arrivée sur un centre de stockage, le transporteur présente deux documents : le certifcat d'acceptation préalable et un BSDI (Bordereau de suivi des déchets industriels) comportant notamment les caractéristiques du déchet et la traçabilité de sa production.
La digestion préalable des boues et des déchets avant stockage en CSDU permet :


{jb_greenbox}- La réduction des quantités à déshydrater, transporter, stocker en CSDU.
- La diminution de la production de biogaz et lixiviats en CSDU
- De plus la valorisation du biogaz est plus facile dans des structures de traitement qu’en CSDU.{/jb_greenbox}


 

{jb_greenbox}Quelques références réglementaires
{/jb_greenbox}


 

{jb_purplebox}- Arrêté du 30/12/02 : Stockage des déchets dangereux.
- Décision du 19/12/02 : Critères et procédures d'admission des déchets dans les décharges.
- Circulaire du 04/07/02 : Installations de stockage de déchets ménagers et assimilés.
- Circulaire du 17/06/02 : Bande de 200 m autour des décharges existantes et des nouvelles installations de stockage de déchets ménagers et assimilés.
- Arrêté du 03/04/02 : Stockage des déchets de classe II.
- Circulaire du 14/02/02 : Calcul des garanties financières pour les installations de stockage de déchets.
- Arrêté du 31/12/01 : Stockage de déchets ménagers et assimilés.
- Circulaire du 29/04/99 : Garanties financières des installations de stockage de déchets.
- Arrêté du 09/09/97 : Décharges de classe II.
- Quelques références réglementaires supplémentaires : Se reporter à Élimination.{/jb_purplebox}


 

{jb_greenbox}Définition de Centre de Stockage des Déchets Ultimes de type III  Castries
{/jb_greenbox}


Centre de Stockage réservé aux déchets dits inertes. Les déchets inertes sont éliminés par réemploi ou stockage. Leur incinération n'est pas envisageable du fait de leur pouvoir calorifique quasi nul.

Le stockage des déchets inertes est donc réalisé dans des CSDU III.
Pour rappel, les déchets inertes sont les déchets qui ne subissent aucune modification physique, chimique, ou biologique importante. Ils ne se décomposent pas, ne brûlent pas, ne produisent aucune autre réaction physique ou chimique, ne sont pas biodégradables et ne détériorent pas d'autres matières avec lesquelles ils entrent en contact, d'une manière susceptible d'entraîner une pollution de l'environnement ou de nuire à la santé humaine.


 

{jb_greenbox}Définition de Déchet inerte {/jb_greenbox}


Déchets qui ne subissent aucune modification physique, chimique ou biologique importante. Les déchets inertes ne se décomposent pas, ne brûlent pas et ne produisent aucune autre réaction physique ou chimique.

Ils ne sont pas biodégradables et ne détériorent pas d'autres matières avec lesquelles ils entrent en contact, d'une manière susceptible d'entraîner une pollution de l'environnement ou de nuire à la santé humaine. (Source : Directive 1999/31/CE du conseil du 26 avril 1999 - JOCE du 16 juillet 1999.)


 

{jb_greenbox}Définition de Déchet ultime {/jb_greenbox}


Déchets qui ne sont plus valorisables, ni par recyclage, ni par valorisation énergétique. A ce titre, ils sont réglementairement les seuls à pouvoir être stockés (enfouis) dans un Centre de Stockage des Déchets Ultimes (CSDU).

Selon l'article L 541-1 du Code de l’Environnement, le déchet ultime est défini comme un déchet, résultant ou non du traitement d’un déchet, qui n’est plus susceptible d’être traité dans les conditions techniques et économiques du moment, notamment par extraction de la part valorisable ou par réduction de son caractère polluant ou dangereux.


{jb_greenbox}Informations Techniques sur le Csdu{/jb_greenbox}


{jb_purplebox}Article sur Assomontaud, cliquez ICI{/jb_purplebox} {jb_purplebox}Présentations de la Réunion de St Drézery du 26 janvier (Sources Valberange.com),
{/jb_purplebox}