Derniers Communiqués de Presse (6)

mercredi, 08 février 2017 22:04

Manifestation pacifique à St Drezery

Écrit par

Le dimanche 29 Janvier, manifestation pacifique lors de l'inauguration de la réfection de l'Eglise de Saint Drézéry.

Nous sommes toujours là, et nous ne baisserons pas les bras...

Interpeller les élus dont certains n'ont pas eu le courage de nous répondre, échanger avec la députée Dombre Coste, qui n'a jamais accompagné notre combat.

jeudi, 09 février 2017 00:37

Visite du centre Valrena à Nimes

Écrit par


Le 20 Janvier 2017 A.C.I.D.C  était reçu par le centre VALRENA à NIMES.

LE TEMPS DE LA PRIVATISATION RAMPANTE
DE LA GESTION DES DECHETS EST-IL VENU ?


Et voilà qu’en ce début de 2017, la Métropole de Montpellier nous annonce qu’à compter du 31 Janvier, les 20 points propretés refuseront les dépôts supérieurs à 1M³.
De plus, les citoyens n’auront dorénavant droit qu’à un seul dépôt par semaine, sans jamais pouvoir dépasser ce nouveau seuil.
Que nous est-il alors proposé ?

Association

Saint Drézéry Nature Environnement

Journal officiel Numéro : 579

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

DECHARGE DE CASTRIES

NOS INQUIETUDES SE CONFIRMENT

            DES ALGUES NOIRES :

 

            L’interdiction d’admission des refus d’exploitation d’Ametyst est levée et déjà, nous constatons l’apparition d’algues noires au captage de la source de Fontgrand, au pied de la décharge de Castries.

            Source qui héberge au moins trois espèces de gastéropodes stygobies protégées par la loi

Association

Saint Drézéry Nature Environnement

Journal officiel Numéro : 579

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

DECHARGE DE CASTRIES : NOUS NE BAISSONS PAS LES BRAS

Depuis plus de 6 ans, les associations formant le collectif contre l’extension de la Décharge de Castries, dont fait partie SDNE, sont toujours mobilisées pour faire cesser cette aberration écologique.

Association
Saint Drézéry Nature Environnement
Journal officiel Numéro : 579

COMMUNIQUE DE PRESSE

LE PREFET LEVE LES MESURES D’URGENCE
RESTONS MOBILISES


C’est par un simple appel téléphonique que les militants de SDNE et les riverains de la décharge de Castries ont appris la levée des mesures de préservation de l’environnement concernant l’exploitation de cette décharge à ciel ouvert.