vendredi, 03 février 2017 19:28

Le Temps de la Privatisation rampante de la gestion des déchets est-il venu ?

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

LE TEMPS DE LA PRIVATISATION RAMPANTE
DE LA GESTION DES DECHETS EST-IL VENU ?


Et voilà qu’en ce début de 2017, la Métropole de Montpellier nous annonce qu’à compter du 31 Janvier, les 20 points propretés refuseront les dépôts supérieurs à 1M³.
De plus, les citoyens n’auront dorénavant droit qu’à un seul dépôt par semaine, sans jamais pouvoir dépasser ce nouveau seuil.
Que nous est-il alors proposé ?


La Métropole nous demande de nous diriger vers un des 12 sites de traitement des déchets industriels, chacun ayant ses spécificités et hormis celui de Grammont appartenant à la Métropole, tous sont gérés par le secteur privé.


Ainsi à l’heure de la COP 22 et de la prise de conscience environnementale, c’est un grand retour en arrière qui est mis en place par la Métropole et son Président, qui se dit écologiste.
En réduisant un service de proximité, gratuit, proposé par les 20 points de propreté DEMETER, proches de nos domiciles la Métropole prend le risque de voir réapparaître les décharges sauvages aujourd’hui disparues.


Privatisation rampante ?


Après les crèches, l’aquarium, le planétarium, les services funéraires et le stationnement, voici venu le temps de la privatisation rampante de la gestion des déchets.
Et cette privatisation est d’autant plus insidieuse, qu’elle est mise en place sans débat et sans aucune consultation.


Combien de temps encore allons-nous accepter que des services aussi indispensables pour notre environnement soit l’objet d’un tel désengagement de la part de la Métropole de Montpellier ?
Demain, le recyclage de nos déchets deviendra-t-il payant ?


Nous appelons Philippe Saurel à revenir à une gestion dont le seul prisme ne soit pas la réduction du service rendu aux citoyens.


Contact : A.C.I.D.C. Espace Gare 42-46 Avenue de la Gare 34160 CASTRIES Président : Greg Solinas – 06.20.48.45.74

Lu 191 fois Dernière modification le vendredi, 03 février 2017 15:37
Rédaction du Collectif

ACIDC  Espace Gare - Centre Social de CASTRIES - 34160 CASTRIES

Connectez-vous pour commenter