samedi, 24 août 2013 04:09

Manifestation du 19 Août 2013 Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)


LE MIDI LIBRE DU 19 AOUT 2013

2013-08-19-Midi Libre-p11


Article le Herault du Jour du 20 Aout 2013

L Herault du Jour


ARTICLE DU MIDI LIBRE DU 20 AOUT 2013

Midi Libre Page 1

Midi libre Page 2

Midi Libre Page 3


 

REPORTAGE FR3 LANGUEDOC-ROUSSILLON (19 Aout 2013)

 

cb

 

écologie : Daniel Cohn-Bendit contre la décharge de Castries Les riverains de la décharge de Castries, près de Montpellier, ont manifesté ce matin contre les nuisances et les projets d'extension du site. A leurs côtés, un soutien de poids: Daniel Cohn-Bendit.

Par Armelle Goyon

 

ci-dessous le Reportage Fr3

 

 

 


 

REPORTAGE TV SUD Montpellier du 19 Aout 2013

 


Daniel Cohn-Bendit soutient les riverains de la...par TVSud


 

INTERVIEW FRANCE BLEU HERAULT (ci - dessous en téléchargement pièces jointes Interview_1.mp3 et Interview_2.mp3)


ON NOUS DIT PAS TOUT ...Un COMMUNIQUE de l'Association GAROSUD (Sept 2012)

 

Montpellier, le 30 septembre 2012

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 Les Riverains de Garosud, concernés au premier chef par les odeurs pestilentielles d'Ametyst et par la communication mensongère de l'agglo de Montpellier, souhaitent répondre à l'article de ML d'aujourd'hui mardi 20/08: "la décharge à plein nez"

Toute modestie gardée, les Riverains D'Ametyst ont une expertise du fonctionnement de l'usine à ordures et de ce qui en sort. Nous allons vous révéler ce que l'Agglo de Montpellier veut cacher aux Riverains de la décharge de Castries.

Tout d'abord, les odeurs proviennent bien des déchets issus d'Ametyst. Nous avons d'ailleurs assisté à une honteuse manipulation lors de la dernière Commission de suivi de site à Ametyst, où l'on nous a affirmé que (jury de nez à l'appui)il n'y avait plus d'odeurs sur la décharge de Castries sur l'année 2012. Oubliant simplement de nous préciser que durant toute cette année, les déchets d'Ametyst n'allaient plus à Castries, mais étaient exportés hors du département.

l'Agglo n'a rien à cacher?

Alors pourquoi Mr Fina dans votre article, laisse croire que les déchets envoyés à Castries sont inertes? Qu'il n'y aurait que " des matières entourant... des pots de yaourt" !!!

Où vont les dizaines de milliers de tonnes de digestats puants et non complètement stabilisés sortant d'Ametyst?

Puisque cette usine ne valorise quasiment rien en compost ,où partent les milliers de tonnes de ce pseudo compost inutilisable et nauséabond ?

Chacun sait que les odeurs à Castries ne cesseront jamais puisque cette décharge sera le réceptacle de l'échec du process d'Ametyst.

D'ailleurs,la manipulation devient claire pour tout le monde lorsque l'on apprend que dans le prochain plan d'élimination des déchets du département , on s'apprête à autoriser les déchets, non totalement stabilisés à être enfouis en décharge, chez nous, en contradiction avec la loi nationale.

On aurait voulu permettre à Ametyst d'empuantir les villages autour de Castries qu'on ne s'en serait pas pris autrement.

Mr Cohn-Bendit conseille aux riverains d'utiliser l'arme juridique, le nouveau plan étant bien sur les rails, Daniel il faut faire vite!

Pour l'Association des Riverains de Garosud

Le porte parole

François Vasquez

Site des Riverains de Garosud: http:// riverainsgarosud.org

Couriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lu 14108 fois Dernière modification le vendredi, 27 janvier 2017 14:20
Rédaction du Collectif

ACIDC  Espace Gare - Centre Social de CASTRIES - 34160 CASTRIES

Dernier de Rédaction du Collectif

2 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Membre ACDIC samedi, 28 septembre 2013 05:47 Posté par Membre ACDIC

    Bonjour

    Nous avons informé certaine mairie de notre surprise quand nous avons lu ''futurs casiers''. En effet il est écrit noir sur blanc dans les derniers documents présentés a la CSS du 9 septembre: '' futurS casierS'' oui vous avez bien lu futurS et casierS au pluriel !!!

    Dans un autre document, l'appel d'offre lancé par l'agglomération de Montpellier pour l'ouverture d'un futur casier 2, il est question d'installer une unité de valorisation du bio gaz : en d'autres termes, l'agglomération veut installer un générateur d'électricité qui fonctionnera a partir de la combustion du bio gaz issus des déchets fermentescibles de la décharge. Cela signifie d'une part, qu'il y aura encore des déchets fermentescibles et d'autres part que vu le coût de cette installation il est très peu probable que cet investissement ne soit pas réalisé que pour les 5 ans du casier 2. Cela sous entend donc qu'il y aura d'autres casiers (3-4-5...) sur la décharge de Castries.

    Sur ces deux points qui montrent clairement que l'agglomération de montpellier veut enfouir pour de nombreuses années des déchets dans la décharge de Castries, aucune question, remarque, interrogation n'est venu des différents élus (saint Drezery Montaud ou Castries) lors de la réunion CSS du 9 septembre dernier.

    Force est de constater que nos élus soit ne suivent pas le dossier soit ne jugent pas utile de questionner l'agglomération sur les futurs casiers. Nos élus ne semblent pas inquiets à l'extension de la décharge de Castries.
    Il est nécessaire (ou temps) de les interpeler pour que ce dossier soit enfin pris au sérieux et devienne une de leur priorité !

  • Lien vers le commentaire Antoine de St Ex mercredi, 21 août 2013 05:13 Posté par Antoine de St Ex

    Bonjour,

    Objet : Invitation D. COHN BENDIT à l’ISDND de Castries.

    Météo : temps couvert, alternances d’éclaircies, température douce.

    Médias présents : FR3, Midi Libre, TV Sud, Radio France Hérault, L’Hérault du jour, …

    Nombre participants : 70 selon ACIDC, 40 selon les RG

    Interview D. COHN BENDIT (pour ce que j’en ai entendu) : il va voir ce qu’il est possible de faire au parlement européen.

    Il ne se représente pas, et laisse J. BOVE reprendre le flambeau.

    Il lui transmettra le dossier.

    Synthèse communication ACIDC aux médias :

    Le casier 1 de l’ISDND de Castries est censé stocker des « déchets ultimes », c'est-à-dire non fermentescibles.

    Or, la CAM est en infraction par rapport au cahier des charges, et à la législation française et européenne.

    CAM = communauté de non-droit et république bananière :

    . Aucune transparence, aucune garantie, aucune intégrité.

    . ACIDC a déjà relancé la CAM pour obtenir des rapports et analyses : saisie de la CADA, de la DREAL.

    . La CAM est juge et partie dans sa communication sur l'exploitation des déchets (pas de contre-pouvoir).

    . La CAM ne prospecte pas d'autres sites d'enfouissement, et n’a pas l’intention de le faire.

    Bilan de la CAM en matière de gestion des déchets :

    . tri inexistant dans l'agglomération montpelliéraine et une filière bio-déchets occultée.

    . usine TMB (tri mécanique biologique) AMETYST produit du déchet en quantité mais pas en qualité.

    . ISDND qui stocke des déchets fermentescibles, et dégage des émissions toxiques et inquiétantes pour la santé publique.

    . pas de débat public sur la gestion des déchets dans l'agglomération montpelliéraine.

    Et la CAM externalise actuellement une partie des déchets, diminuant artificiellement les émissions du casier 1, et favorisant du même coup son projet de casier 2.

    Actions juridiques ACIDC :

    Un dépôt de plaintes SDNE (371 signatures) a été transmis au procureur de la république.

    ACIDC étudie d’autres recours juridiques (administratif, pénal).

    Mais cela suppose des moyens et des finances (contre-expertise, juriste spécialisé, ...).

    ACIDC tire le signal d’alarme :

    . un nouveau plan départemental de gestion des déchets scandaleux : pas d'obligation, pas d'interdiction, et pas de sanction pour les collectivités.

    . un statut de déchet ultime (c'est-à-dire non fermentescible) modifié pour contourner la loi (qui permet à la CAM de tout enfouir, et surtout n'importe quoi).

    En conclusion, ACIDC l’annonce, la CAM prépare une catastrophe écologique majeure à venir, à savoir un second Thôt aux portes de Castries.

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.