Amétyst, Question à l'Assemblée

  

Amétyst : une erreur ?

 

Celui qui se trompe et reconnaît son erreur s’honore. Celui qui reste fidèle à son maître défunt et le défend s’honore aussi. Monsieur Frdérid Bort a le courage de présenter les excuses posthumes du défunt et d’affronter ceux qui prétendent que l’usine de traitement d’ordures ménagères « Amétyst » est géniale. « Georges Frèche laisse un héritage considérable sur Montpellier », c’est sûr mais cet héritage est-il aussi génial qu’on le dit ? Notre site Internet est lu depuis longtemps par d’éminentes personnalités dont l’une d’elle vient de se dévoiler et de dénoncer « les conséquences désastreuses de l’unité de méthanisation » et poursuit en disant « qu’il est temps de rompre avec un projet qui gangrène le sud de Montpellier ».

Ainsi, Frédéric Bort s'exprime et fait appel au réalisme dans une interview donnée sur France-Bleue-Hérault le 23/02/2012 et dans un texte adressé aux riverains de l'usine. Nous espèrons que Monsieur Frédéric Bort est sincère et qu'il veut vraiement faire démateler cette usine. 

D'autres voix s'élèvent ! Monsieur Claude Bartelonne, député PS et Président du Conseil de Seine-Saint-Denis a posé le 28 février 2012 une question écrite au gouvernement. Il parle de « catastrophe économique et environnementale » en citant Amétyst !Consultez son blog.

Vous trouverez la vidéo de son intervention à l'assemblée nationale le 28 février 2012 et la réponse du Ministre de l'Ecologie. Et c'est nous qui payons les funestes résultats d'un marché public soupçonné de fraudeconfié à un entrepreneur inexpérimenté, aux termes d'un marché passé selon la procédure de dialogue compétitif. La méthanisation de biodéchets triés est un bon procédé, pas la méthanisation après tri mécanobiologique. C'est une hérésie écologique que de ne pas vouloir trie à la source !

Nous ne pouvons qu’exprimer notre accord, nous qui avons toujours soutenu qu’il s’agissait d’une bonne idée mais mise en œuvre d’une manière calamiteuse, confiée à un industriel peu expérimenté et peu compétent. C’était au départ un process prometteur, c’est devenu « une voie sans succès » dont les nuisances ont transformé en enfer la vie d’un quartier prometteur et en poubelle à ciel ouvert la région de Castries.

Les solutions existent, car il faut les trouver à court-terme et nous sommes prêts à en discuter rapidement et à les valider ensemble, avec ceux qui voudront s’asseoir avec nous, pourquoi pas autour d’une bonne tasse de café, pour construire ensemble des solutions valables.

Sources : ODAM :  http://odam.ouvaton.org/

Lu 1603 fois Dernière modification le dimanche, 05 février 2017 15:37
Plus dans cette catégorie : « Amétyst, 10 Millions de plus !!!

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.