Rédaction du Collectif

ACIDC  Espace Gare - Centre Social de CASTRIES - 34160 CASTRIES

mardi, 16 décembre 2014 01:00

Evacuation eaux de la décharges de Castries

Apres les grosses pluie de Novembre que devient l'eau de la décharge de Castries
Ce reportage montre comment de l'eau est rejetée directement hors de la décharge et va polluer les nappes phréatiques sur un site karstique.

vendredi, 05 décembre 2014 02:00

1 000 000 € pour la décharge !

Impact des pluies de septembre sur l'ISDND: 1 million d'euros pour remettre le casier 2 en état. Seuls les dégâts matériels sont mentionnés. L'impact environnemental (pollution des eaux) est bien évidemment passé sous silence et ne sera probablement pas évalué.

 

A noter que lors de la CSS du 16 octobre, 15 jours après les pluies, l'exploitant s'est bien gardé d'aborder le sujet par contre il s'est félicité de l'absence d'odeurs ... Tout allait très bien, répercuté par M. Pastor lors de son conseil municipal le lendemain.


Au dernier conseil d'agglo, la mention d'une dépense supplémentaire n'a pas non plus été à l'ordre du jour. Moins le public est au courant, mieux c'est.

 

Qui va payer les dégâts dont ils sont les seuls responsables en implantant l'ISDND dans un site dont ils connaissaient les risques?

La Gazette-4-12-2014

dimanche, 30 novembre 2014 01:00

La Gazette du 13 novembre...

Bonjour à tous,
Pour ceux qui n'ont pas lu l'article de la Gazette, 1er paragraphe de la 4ème colonne : "Soyons honnêtes, nous n'avons rien trouvé et on ne crée pas une nouvelle décharge en 5 ans"
 
Le combat n'est pas fini !

Rejoignez ACiDC !

gazette- 13-11-2014

6-ISDND-2014

7-ISDND 2014

vendredi, 21 novembre 2014 02:00

Mais que font-ils à cette decharge ???

Mais que font ils avec cette décharge ????

Depuis hier le casier est train d'être vidé, tout est remis sur le casier 1 qui ne devait pourtant pas être réouvert!!!

Nous n'avons comme d'habitude aucune information de la part de l'agglomération ni de nos élus locaux : 
je vous rappelle que pour eux tout va bien puisque il n'y a plus d'odeurs (voir les interventions du mairie de Castries a la CSS et dans le midi libre.)
Ci joint 2 photos représentatives de cette journée avec une grue sur la décharge.
(N’hésitez pas à zoomer sur les photos il y a du détail à regarder) Le casier 2 a été complètement vidé.
La grue sert à puiser dedans et des gros engins entassent le mélange récolté (terre+ ordures+encombrants etc) et à placer tout cela au dessus du casier 1. Il me semble que d’autres camions se chargent d’évacuer une partie des déchets ailleurs (vu la quantité cf a gauche sur les photos), mais cela reste une supposition puisque les camions qui sortent (et il y en a eu énormément aujourd’hui) sont bachés. On voit bien le tas énorme qui recouvre le casier 1.


18 nov. 2014 13 29 0518 nov. 2014 13 29 11


dimanche, 07 septembre 2014 06:00

Lettre aux Maires de la CAM

Chers adhérents et sympathisants,

2 sept14Le constat de la Commission d’enquêtes sur la dernière version du Plan Départemental de l'Hérault de Gestion des Déchets va dans le sens de qu’ACIDC dénonce depuis toujours :

 

•    Faute de tri et de compétence de la part de la CAM, ce sont bien des déchets fermentescibles et des boues toxiques qui sont illégalement enfouis dans la décharge de Castries depuis sa création.

•    Mis à part la décharge de Castries, aucun nouveau site n’est en ce moment prospecté par la CAM, et donc susceptible d’enfouir des déchets non triés et nocifs d’ici 2019 : il y aura donc bien d'autres casiers à Castries, quoiqu’en dise la CAM. 

•    Cette décharge qui se trouve dans un massif karstique fissuré et fragilisé par l'exploitation de la carrière, repose à moins de 10 m d'une nappe phréatique et à proximité de la source de Fontgrand, ce qui objectivement est tout simplement une aberration.

•    Les mairies sont censées veiller au respect et à l'application de la loi tout en étant garantes de la sécurité des habitants : en ce sens, elles doivent déposer des recours administratifs  obligeant la CAM à revoir le process actuel qui menace notre environnement et notre santé, et par là-même nous certifier l’application stricto sensu du cahier des charges et de la loi.

C'est dans ce sens qu'ACIDC a transmis le courrier A/R ci-joint aux mairies de la CAM Castries, Montaud et St Drézéry leur rappelant leur responsabilité dans le dossier Décharge de Castries.
Ainsi qu'un courrier d'information aux mairies hors de la CAM d'Assas, Guzargues et Teyran.

Rejoignez-nous et réadhérez à notre collectif citoyen.
Faites-vous entendre et parlez-en autour de vous.

Et défendons ensemble le droit et l’avenir des générations futures !
Association Collectif Intercommunal Décharge de Castries.



Lettre pour Mairie dans CAM 080814 Page 1



Lettre pour Mairie dans CAM 080814 Page 2

 

Constat commission d'enquête T.A. n° E13000330-34 Page 1


Téléchargement de ces documents ci-dessous

 


 

 
dimanche, 20 juillet 2014 06:00

Incendie à la Décharge de Castries

Voici deux photos de l'incendie de l'ISDND de Castries  dimanche 20 juillet vers 11h30...
Définition Larousse du mot inerte :
"Qui est sans énergie"

pourtant les déchets inerte de la décharge brûlent ils ne doivent donc pas vraiment être inerte ......!!!??!!


Photos ci-dessous. ZOOM, cliquez sur la photo


tn imagetn photo 1tn photo 2
jeudi, 10 juillet 2014 02:00

Rapport des Commissaires enquêteurs

Bonjour, Le rapport des commissaires enquêteurs sur le Plan Départemental de l'Hérault de Gestion des Déchets est sorti, "Avis favorable" mais avec 5 réserves et des recommandations. je ne l'ai pas vraiment lu, juste la partie "Déchets Ultimes"  page 75 et suivantes.  Ces pages sont très intéressantes, il est  beaucoup question de l'ISDND de Castries.

ACiDC
 

------

La commission d’enquête prend note des précisions apportées par le Maître d’ouvrage concernant les conditions à satisfaire pour qu’un déchet soit considéré comme ultime à la mise en œuvre du Plan et à l’horizon 2019.

Toutefois cette définition, non conforme à la l’article L.541-2-1 du code de l’Environnement, conduit à ouvrir la possibilité de stocker dans les ISDND des déchets qui n’auraient pas dû l’être. En ce sens, la Commission est sensible aux arguments développés par les diverses associations et personnes intervenues pendant l’enquête sur ce thème. Elle demande au Maître d’ouvrage de ré-étudier cette définition locale, et à minima de fixer des critères quantitatifs minimum à respecter par les collectivités pour chacun des items mentionnés dans la définition locale.

Concernant les boues, la Commission note que, contrairement à ce qui lui avait été affirmé par les personnes reçues lors des permanences, les boues non valorisables (Note: pour cause de dépassement des seuils limites en métaux lourds ou bactériologie)ont toujours été reçues en ISDND. Cette possibilité reste ouverte aujourd’hui comme mentionné dans le Plan.

A la question sur les critères permettant de classer comme ultimes les déchets issus des refus de tri, leMaître d’ouvrage précise que, «pour les nouvelles installations,une attention particulière sera portée sur l’efficacité des process envisagés au regard des meilleures techniques du moment». La Commission demande que cette «attention particulière» soit mentionnée dans le Plan, qu’elle s’exprime en éléments quantitatifs et qualitatifs, et qu’elle soit aussi étendue aux installations existantes.

Concernant la volonté manifestée dans le Plan de trouver 1 à 2 sites supplémentaires pour des ISDND sur l’Est du département, la Commission s’interrogeait sur la possibilité matérielle de réussir cette ouverture dans les délais fixés par le Plan (avant 2019).

Le Maître d’ouvrage annonce un délai nécessaire de 4 ans pour l’ouverture d’un nouveau site (ce qui aurait

Le Maître d’ouvrage annonce un délai nécessaire de 4 ans pour l’ouverture d’un nouveau site (ce qui auraitété le cas à Castries). La Commission d’enquête a toutefois pu se procurer des éléments issus du dossier d’enquête publique du casier n°2 de l’ISDND de Castries Ce document explique que la première phase de sélection des sites alors présentis a débutée enjanvier 2002, et que l’autorisation d’exploitation a été donnée par le Préfet par l’arrêté 2008-I-098B du 18 janvier 2008.

Six années se sont donc réellement écoulées entre la sélection de sites potentiels et l’autorisation d’exploitation du site retenu.

Il apparaît donc fortement improbable qu’un nouveau site puisse recevoir des déchets ultimes avant 2019.

La Commission d’enquête considère de ce fait que la recherche de solutions palliatives est donc pleinement d’actualité. Or face aux contraintes fixées par le Plan:

- pas d’extension prévue sur l’ISDND de  Castries,

- pas de substitution par l’incinération à Lunel-Viel,

seule semble possible l’exportation des déchets ultimes, ce qui est peu cohérent avec la volonté de les traiter sur la zone de production (le Plan a même prévu une frontière intra-départementale pour limiter les déplacements).

La Commission demande au Maître d’ouvrage de porter dans le Plan des limites chiffrées à l’exportation des déchets,en durée et en distance, et de définir des critères permettant de s’assurer que la mise en œuvre d’une solution locale est en cours.

 

 

 

1. Commençons par une très grande nouvelle et une immense victoire - PAS de TMB à TARBES !! - Le témoignage de Patrick Millot
 

Bonjour à toutes et à tous,
C'est officiel et vérifié !!
Le permis de construire concernant l'UTV 65 a été rejeté par le Préfet.
Le Préfet n'a pas attendu la fin de l'enquête publique pour prendre sa décision.
Je devais avoir des précisions sur les raisons qui ont fait que ce PC a été rejeté vendredi. Je ne pourrai les avoir qu'à partir de lundi.
C'est une avancée formidable. Mais je serai tenté de vous dire que le plus gros travail reste à faire. 
En effet, il nous faut "bosser" sur des solutions alternatives au TMB. Nous avons déjà commencé à "coucher" sur le papier des solutions, ou plutôt des pistes très sérieuses. 
L'avantage que nous tirons de ce rejet, c'est que le département n'aura pas à payer quelques 8 à 10 millions d'euros de pénalités à Vinci/Veolia, car la procédure aura été jusqu'à son terme. D'ailleurs, la commission d'enquête "planche" sur les conclusions motivées.
Je profite de ce message, pour remercier très chaleureusement celles et ceux qui nous ont conseillés, aidés et soutenus depuis le début.

 
samedi, 21 juin 2014 04:00

Revue de Presse Juin 2014

Bonjour a tous 

Voici un article paru dans le midi libre relatant notre dernière action intitulée "promenade découverte de l'ISDND" du samedi 14 juin denier.
Prochain rendez vous : assemblée générale de ACiDC.


ML 17 juin 2014 Page 1

 
Un autre article...

 

Nous ne sommes pas les seuls a voir des problèmes avec les usines de  soit disant valorisation des déchets. A Angers c'est  seulement 4 473 T de compost sur 58 956 T de déchets... A Montpellier c'est  encore moins. Et ou part le reste... A la décharge....

Pour ACiDC

Jean-Francois Rousseau
 
ouest france 17062014 Page 1

Page 5 sur 17

recherche